Vous êtes ici > Coup de projecteur

Retour à l'accueil

 

 

 

 

 

 

Coup de projecteur

 

Vigilance citoyenne

 

Vigilance citoyenne

 

Vigilance citoyenne

 

Près de 80 personnes étaient présentes ce lundi 26 janvier pour la présentation du dispositif vigilance citoyenne.

Le commissaire Dussaix, en préambule, a tenu a rappeler que ce dispositif était basé sur l'entraide et la solidarité entre voisins pour lutter contre la délinquance. Il ne s’agit pas de surveillance mais de vigilance et il n’est pas question de créer des milices ou de se substituer aux forces de l’ordre. Dans la lutte contre les faits délictueux, la circulation de l’information est primordiale. Les référents du dispositif vigilance citoyenne seront au cœur du système.

Des personnes sont parfois témoins de comportements suspects dans leur voisinage mais ne le signalent pas. Avec un référent bien identifié dans son quartier, elles pourront alors alerter celui-ci. Le référent fera remonter les informations à Kevin Maujean (l'ASVP de Sanvignes). Le référent sera également attentif aux personnes fragilisées qui peuvent être des cibles privilégiées d'actes délictueux.

Inversement, la police pourra faire passer des alertes pouvant intéresser les habitants de Sanvignes.

Le commissaire Dussaix a proposé de former les référents et Christian Lhote, 1er adjoint de faire un point mensuel avec les volontaires afin de voir si des actions communales sont envisageables pour régler certains problèmes.

Ce lundi, une douzaine de référents se sont inscrits pour faire partie du dispositif. D’autres sont en phase de réflexion.

Si certains d’entre vous étaient absents, souhaitent des compléments d’informations ou veulent rejoindre le dispositif ils doivent se manifester auprès de Kévin Maujean par mail (kevin.maujean@mairie-sanvigneslesmines.fr) ou en venant à la mairie (inscriptions à l’accueil laissez votre identité, adresse, téléphone et courriel pour vigilance citoyenne).
Si nécessaire une autre réunion pourra être organisée.

Les élus feront le point avec les forces de l’ordre d’ici un mois pour la suite des opérations.

Actuellement le nombre de référents ne permet pas de consolider le dispositif sur tout le territoire communal. La mobilisation du plus grand nombre est nécessaire pour faire vivre ce dispositif dont les bénéficiaires seront, rappelons-le, les citoyens de Sanvignes.

Cela ne doit en aucun cas empêcher l’appel de la police (le 17), si vous êtes témoin d’un fait délictueux.

Le dispositif de vigilance citoyenne n’est qu’un outil de prévention au service de la lutte contre la délinquance. Il fonctionnera pour vous mais avec vous !

 

 

12/01/2015

 

Retour haut de page

 

 

bonnes nouvelles

Je suis Charlie

 

Je suis Charlie. Nous sommes tous des Charlie pour défendre nos valeurs laïques, républicaines. L’humour, les caricatures sont des passeports vers la tolérance, l’intelligence. Savoir se moquer de tout et de nous-même est la condition indispensable au maintien de nos libertés, de notre démocratie.
Cet assassinat abject ne peut rester sans suites. Au-delà de la recherche et de la punition de ceux qui ont commis ces crimes, nous devons nous rassembler pour condamner cet acte terroriste. Les habitants de la ville de Sanvignes s’associent pleinement à cette journée de deuil national et ont une pensée émue pour les familles et les proches des victimes.
Un moment de recueillement sera organisé ce jeudi  midi sur le parvis de la mairie comme dans tous les services publics. La population est invitée à s’y joindre comme à toutes les manifestations qui auront lieu en ce sens.

08/01/2015

Retour haut de page

 

 

bonnes nouvelles

2 bonnes nouvelles pour cette fin d'année

Baisse des loyers à la résidence Louis Veillaud et pas d'augmentation des tarifs municipaux.

Marie-Pierre Filleux, adjointe aux affaires sociales, a annoncé cette première bonne nouvelle lors du conseil municipal qui s'est déroulé le 15 décembre dernier :

La commune est devenue propriétaire de la RPA !

Le rachat à l’OPAC du bâtiment nous a donné plus de liberté dans la gestion de la structure.
Depuis quelques temps le taux de vacance était de plus en plus  important et son incidence financière croissante. En effet nous étions locataires et à ce titre nous devions un loyer pour l’ensemble du bâtiment, loyer toujours du même montant que les appartements soient occupés ou non.
Le premier impact qui est donc, non négligeable, est financier. Nous  ne devons plus de loyer à l’OPAC et nous avons pu appliquer  une baisse mensuelle des loyers et des charges, de plus de 65 euros par appartement.
Cette baisse  de loyer a un impact immédiat pour les résidents et nous espérons que cette décision participera à rendre  plus attractive notre structure, les loyers s’alignant sur ceux des autres résidences du bassin minier.
Devenir propriétaires, nous permettra donc de redonner une impulsion plus importante à l’amélioration des locaux  et à la vie sociale de la RPA.
Comme tous les établissements accueillant des personnes âgées ou handicapées nous sommes dans l’obligation de rendre un audit à l’Agence  Régionale de Santé en janvier  2015. Cet audit se compose d’une partie interne réalisée avec les résidents, les représentants du conseil de vie ainsi que le personnel et d’une partie externe réalisé par un cabinet professionnel.
Les résultats de cet audit sont très positifs !

La conclusion : la structure est adaptée aux besoins des résidents et répond parfaitement aux exigences attendues d’une RPA !
Bien entendu cette expertise favorable ne nous empêche pas d’avoir pour objectif  de continuer d’améliorer la qualité de vie.

 

Pas d’augmentation des tarifs des services publics, Françoise Poirrier, adjointe aux finances a rapporté cette seconde bonne nouvelle.

Le conseil municipal a délibéré pour ne pas appliquer l’augmentation correspondant à l’inflation.

Les tarifs publics (location des salles, repas, centre de loisirs, etc…) de 2015 seront donc identiques à 2014.
Cette décision profitera donc aux usagers des prestations municipales en cette période économiquement difficile pour nombre de nos concitoyens.

 

 

23/12/2014

 

Retour haut de page

Bernard Kasprac

Hommage à FANFAN

 

C’est une grande "claque dans le bafeugnon" que nous avons tous reçu en apprenant la disparition de Françoise Prost. Tous les enfants ont entendu un jour ou l’autre cette  expression, son expression favorite.
Elle était notre FANFAN, la Fanfan des enfants.  A l’Espace loisirs, au périscolaire, au centre de loisirs, au restaurant scolaire, elle les  accompagnait  avec bienveillance, gaîté, et humour.  Fanfan adorait son travail aux côtés des enfants et ceux-ci lui rendaient bien.
Ses collègues auront eu plaisir à travailler à ses côtés. Elle a fait face à la maladie avec courage et ténacité pour sa famille, ses amis. Elle va nous manquer.
Jean-Claude Lagrange, ses collègues élus, tous le personnel de la commune s’associent pour présenter à sa famille leurs plus sincères condoléances.

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Retour haut de page

 

Bernard Kasprac

Hommage à Bernard KASPRAC

 

C'est avec stupeur et une grande tristesse que nous avons appris la disparition de Bernard KASPRAC.

 

Figure emblématique, Bernard KASPRAC a été un artisan de la transformation de notre commune en tant qu'adjoint à l'urbanisme de 1983 à 1989 avec Daniel Vaillard, puis avec Jean-Claude Lagrange de 1995 à 2014. Ses dernières actions ont été la réalisation de la souris verte et de la Trèche, dont il était très fier à juste titre, tant pour le symbole, la réussite architecturale que le chantier d'insertion qui s'y était déroulé.

 

Mais Bernard a été également la cheville ouvrière du comité de jumelage qu'il a présidé de 1987 jusqu'à ses dernières années.

Tous nos amis d'Eisenberg, très touchés eux aussi par sa disparition se souviendront de Bernard, de sa bonne humeur inégalable mais aussi du travail accompli lors des marchés fermiers de Kusel.

Pour lui l'Europe ne se décrétait pas, elle se vivait au quotidien !

 

Son dynamisme, sa gentillesse, son sens aigu de la convivialité lui ont permis de mener toutes ces activités de front, sans oublier son domaine d'activité professionnelle où il avait de nombreux amis.

 

Il était aussi un père, un grand-père au petit soin pour sa famille et sa disparition semblera encore plus difficile en ce moment de Noël.

 

Jean-Claude Lagrange, tous les élus ainsi que le personnel municipal s'associent pour présenter à sa famille leurs sincères condoléances.

 


 

Retour haut de page

 

EMtranslations

Have you got a problem of translation ?

 

EMTranslations est une entreprise de traduction créée en juillet 2014 à Sanvignes par Elsa Mercier, une jeune sanvignarde.

Après avoir fait ses premières armes en traduisant les fiches techniques de son papa carrossier, elle a effectué des études en traduction spécialisée multilingue à Grenoble. Elle a ensuite enrichi sa pratique des langues par de nombreux voyages qui l'ont menée jusqu'au Liban.

Au bout de trois années passées au sein d'une grande entreprise parisienne de traduction, elle a créé sa propre entreprise et propose ainsi des services linguistiques de l'anglais et de l'espagnol vers le français : traduction de textes techniques (notices, brochures, communiqués de presse), services d'interprétation, gestion de l'information multilingue, consulting en systèmes de traduction, etc.

Si les services que propose EMTranslations vous intéressent, nous vous invitons à vous rendre sur le site : www.emtranslations.fr.

 

 

*Avez-vous un problème de traduction ?

12/11/2014

Retour haut de page

 

EMtranslations

B.A. à Sanvignes

Don à la Banque Alimentaire pour une Bonne Action

 

Une collecte de la Banque Alimentaire aura lieu ces vendredi 28 et samedi 29 novembre au magasin Maximarché de Sanvignes.

Un chariot sera placé à l'entrée du magasin pour recueillir vos dons.

Les denrées récoltées seront redistribuées par le Centre Communal d'Action Sociale à des familles sanvignardes dans le besoin à l'occasion des fêtes de fin d'année.

Pensez qu'une petite part de vos courses peut sauver une famille !

Nous vous remercions par avance pour votre générosité et votre solidarité.

 

26/11/2014

Retour haut de page

 

 

EMtranslations

EMtranslations

Droits de l'enfant étudiés pendant les TAP

 

Durant les Temps d’Activités Périscolaire de cette fin d'année, Estelle et Odette, animatrices de l’Espace loisirs ont proposé aux enfants des écoles élémentaires de réaliser des affiches sur le thème des droits de l’enfant.


Marie-Noëlle Dazy et Elodie Commeau, Ambassadrices de l’action pour les FRANCAS ont travaillé avec les enfants par petits groupes.

 

Les thèmes qui ont été évoqués ne concernaient pas directement les enfants présents, ils ont pensé à leurs petits camarades de pays en guerre ou des enfants vivant dans une grande pauvreté.

Le droit d'aller à l'école, le droit de jouer, le droit de ne pas faire la guerre, le droit de manger à sa faim sont les sujets qui les ont le plus touchés.

 


Sur la totalité des œuvres réalisées, après un vote des enfants, 13 ont été choisies pour participer au concours réalisé par les Francas à l’occasion du 25e anniversaire de l’action « Agis pour tes droits. ».

 

 

21/11/2014

 

Retour haut de page

travaux à l'espace

 

 

travaux à l'espace

 

Cérémonie du 11 novembre
Le centenaire d'une des guerres les plus meurtrièresw

 

 

Les sanvignards s'étaient déplacés en nombre pour rendre hommage aux nombreuses victimes de cette guerre de

14-18.

Le rassemblement du cortège avait lieu au rond-point Proudhon, il s'est rendu ensuite, au rythme de la musique de l'Harmonie de Sanvignes, au monument aux morts.

 

Les écoles primaires, le collège et même les maternelles étaient bien représentés. Les jeunes collègiens se sont succédés un à un au micro afin d'énoncer les noms des soldats tombés en 1914.

 

Le dépôt de gerbe a été effectué par Christian Lamboley, président du Souvenir français et Jean-Claude Lagrange, maire de Sanvignes, tous deux entourés d'enfants.

 

Mme Nicole Grando, adjointe aux affaires scolaire a lu le discours de Kader ARIF, Secrétaire d'Etat chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire.

Jean-Claude Lagrange a tenu à rappeler que le devoir de mémoire était essentiel, qu'il fallait rester vigilant et que cette paix durable qui s'était installée en Europe pouvait être vite fragilisée.

Joseph Jeannot, président du comité de liaison des associations des anciens combattants et du comité local de la FNACA a tenu à remercier tous les participants à cette cérémonie.

 

12/11/2014

Retour haut de page

 

travaux à l'espace

Pose des nouvelles poutres de charpentes de la grande salle

 

travaux à l'espace

 

travaux à l'espace

De gauche à droite : Guy Boguet, adjoint aux espaces publics - Marion Fonck, directrice des services technique - Entreprise Pélichet, en charge de la démolition - Thierry Dauvergne, directeur de l'Espace loisirs - Entreprise Buriller, en charge du gros oeuvre.

Restructuration de l'Espace
Avancement des travaux

 

Les travaux ont commencé comme prévu la première semaine de septembre. Malgré des aléas au niveau de la nature du sol, le planning est tenu.

Le service de restauration maternel devrait donc rouvrir ses portes dès la rentrée de septembre 2015 et l'ensemble du service animation intégrer le nouveau bâtiment en ossature bois en janvier 2016.

 

Des personnes ont pu s'émouvoir de l'abattage des pins situés sur le talus qui longe la rue Léo Lagrange, ceux-ci étaient infestés de chenilles processionnaires et étaient problématiques pour l'implantation du nouveau bâtiment. La municipalité a d'ores et déjà prévu de replanter - au minimum - le même nombre d'arbres.

 

Dans un contexte économique morose pour le secteur des travaux publics et du bâtiment, la restructuration de l'Espace loisirs, c'est plus de 1.2 millions d'euros HT investis par la commune.

Treize entreprises différentes interviennent : quatre du territoire de la C.U.C.M., six d'autres territoires de Saône-et-Loire, deux de Côte d'Or et une de l'Ain.

 

Cette opération, ce n'est pas seulement la construction d'un bâtiment, c'est également repenser la politique de l'animation enfance-jeunesse de la ville mais également les activités destinées à tous les publics qui seront accueillis dans ce nouveau lieu de vie. Elus et services s'investissent pleinement dans cette démarche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22/10/2014

 

Retour haut de page

 

antigaspi

STOP AU GASPILLAGE ALIMENTAIRE
« Anti gaspi : Sanvignes agit ! »

 

Le 16 octobre, se déroulera pour la deuxième édition, la journée nationale « anti-gaspi » lancée dans le cadre du Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. L’ambition est d’ici à 2025, de réduire de moitié ce gaspillage. Il faut changer les comportements, les habitudes par de nouvelles pratiques.

Sanvignes s’est inscrite sur le site alimentation.gouv et s’engage jusqu’à la fin de l’année scolaire à réaliser le maximum d’actions auprès du restaurant scolaire en installant des passerelles avec les associations… et  en réalisant des actions ponctuelles ouvertes à tous.

Qu’est-ce que le gaspillage alimentaire ?
C’est le fait de jeter à la poubelle des denrées alimentaires, entamées ou non, qui auraient pu être consommées.

Chaque français jette environ 20 kg de nourriture par an (dont 7 encore emballés)… L’équivalent d’environ 400 € par an et par foyer… Jeter de la nourriture, c’est jeter de l’argent !

Quelles solutions pour lutter contre le gaspillage ?
Diagnostiquer – Sensibiliser – Respecter la nourriture – Constater les améliorations.

 

DIAGNOSTIQUER :
En mars 2013 avec la participation de SOGERES (fournisseur de repas crèche, scolaire, RPA…), une semaine de pesée au restaurant scolaire primaire a permis d’établir un bilan des restes de repas. Sur cette période 13 à 17 kg de nourriture ont été jetés chaque jour…
Rappelons à ce stade, qu’un enfant dans le monde meurt toutes les 6 minutes…

 

SENSIBILISER :
Au restaurant scolaire, une pesée sera effectuée chaque jour et l’affichage des volumes jetés en fin de semaine devraient provoquer une prise de conscience et l’envie de changer ses habitudes. Avec la participation de SAN ASA (association Sanvignarde), l’idée est de photographier les plateaux partant à la poubelle ainsi que le poids total des sacs poubelle.
Des affiches contribueront à rappeler tout au long de l’année l’action en cours.

Des déjeuners « zéro déchets » ou « assiette vide » seront organisés.

 

RESPECT DE LA NOURRITURE :
Il a été établi que certains aliments  sont en général mal consommés. Quelques pistes sont à l’étude :
=> Permettre à l’enfant de choisir la quantité qu’il désire en se servant lui-même : « je dose mes quantités donc je mange ce que je prends ».
=> Nouvelle présentation des plats = entrée en libre-service
=> Allonger la durée de prise de repas : en moyenne les enfants déjeunent en 6 à 8 minutes. Il faut les inciter à prendre plus de temps et ainsi à finir leur assiette donc moins de gaspillage.

 

ACTION AVEC LE GROUPE FAMILLE :
Regroupant quelques mamans dont le but est de se rencontrer, de partager et de favoriser le lien social, nous avons pensé qu’en les associant à certaines opérations, ce petit groupe pourrait nous faire découvrir comment accommoder les restes et nous faire découvrir le goût des aliments ainsi transformés.

 

CONSTATER LES AMELIORATIONS :
Initiative sur le moyen et long terme, nous ferons un bilan de toutes les actions menées au cours de l’année scolaire avec l’aide de tous les participants afin de lister tous ces petits plus qui auront permis de réduire ce gaspillage.

 

J’invite tous les habitants de la commune à se joindre à cette action par de petits gestes personnels et quotidiens dans l’intérêt de la planète afin de protéger notre environnement et réduire la production de déchets.

 

 

Nicole GRANDO
Adjointe aux Affaires Scolaires,
et à la Restauration

 

 

14/10/2014

 

 

Retour haut de page

 

Apprentissage

M. Saffray et M. Lagrange encadrant M. Aurélien Guyot et M. Mathieu Blanchard anciens apprentis "espaces verts" embauchés à la commune et Sophie Truchot tutrice de Manon Janin à l'accueil.

Apprentissage

Melle Manon Pascalet (C.A.P. petite enfance à l'école maternelle Sembat), tutorée par Mme Françoise Antin

Apprentissage

Melle Alicia Locker (C.A.P. petite enfance à la Souris verte) tutorée par Marie-Agnès Berland

La commune de Sanvignes s'engage auprès des jeunes

M. Philippe Saffray, Sous-Préfet de l'arrondissement de Charolles a tenu, par sa visite, à soutenir la commune de Sanvignes dans son engagement pour l'apprentissage.

 

Outre la politique jeunesse conduite par la municipalité dans le cadre de son service animation, la municipalité s'est engagée depuis longtemps pour l'emploi des jeunes.

Le dispositif "emploi jeune" a été accompagné par la création de 5 postes d'emploi-jeunes sur la période de 1998 à 2005 :

- deux animateurs/médiateurs "jeunes" à l'espace loisirs (l'un de 1998 à 2001, l'autre de 2001 à 2005)

- un agent de convivialité pour les personnes âgées (de 1998 à 2003)

- un chargé de la vie associative et de la communication (de 1998 à 2003)

- un animateur culturel à la bibliothèque (de 1999 à 2004)

 

Depuis 1997, la commune s'est investie dans la formation des apprentis, sans aucune aide financière (contrairement aux entreprises).

Dix-sept apprentis ont été formés : sept dans le domaine des travaux paysagers ou de la production horticole; sept en C.A.P. petite enfance, un en B.E.P. carrières sanitaires et sociales, un en B.T.S. économie sociale et familiale et un B.T.S. gestion P.M.E./P.M.I.

 

Parmi les apprentis formés dans le domaine des travaux paysagers, M. Mathieu Blanchard et M. Aurélien Guyot ont intégré l'équipe des espaces verts de la commune.

 

L'accueil de ces jeunes est rendu possible grâce aux tuteurs, agents territoriaux, qui savent transmettreleurs savoirs et leur volonté d'offrir aux usagers un service public de qualité.

 

Actuellement, trois apprenties sont accueillies : Melle Alicia Locker (C.A.P. petite enfance à la Souris verte, tutorée par Marie-Agnès Berland), Melle Manon Pascalet (C.A.P. petite enfance à l'école maternelle Sembat, tutorée par Mme Françoise Antin) et Melle Manon Janin (B.T.S. gestion P.ME./P.M.I à la mairie tutorée par Mme Sophie Truchot).

 

La commune accompagne également le dispositif "emplois d'avenir" puisque trois jeunes sanvignards ont été recrutés : Melle Emmanuelle Paya (agent polyvalent - entretien des locaux), M. Kévin Maujean (agent de surveillance de la voie publique) et Melle Virginie Darphin (agent polyvalent restauration - entretien des locaux).

 

Monsieur le Sous-Préfet s'est dit sensible aux annonces du gouvernement qui demande à tous les acteurs de relancer et promouvoir l'apprentissage, le but étant de passer de 40 000 à 60 000 apprentis.

 

03/10/2014

 

Retour haut de page

 

Restauration

 

Sanvignes fête la nuit noire !

 

La commune de Sanvignes-les-Mines a décidé de participer à la sixième édition du Jour de la Nuit. Elle  aura lieu le samedi 20 septembre à partir de 20h30. Rendez-vous à la salle de réunion de la mairie.
Cette action entend réhabiliter la magie d'une nuit noire préservée de toute lumière artificielle.

Pour cette première à Sanvignes, sont programmées :

  • 20h30 : une conférence de Jérémy BALLEDANT, membre actif de l’association ANCPEN (Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturnes) sur la pollution lumineuse.
  • 21h30 : une initiation à la photo de nuit par  l’association SAN ASA.
  • 22h00 : une balade dans les rues de Sanvignes avec observation des étoiles en compagnie de  Jérémy BALLEDANT.

La nuit, c'est la moitié de la vie.
Chaque jour, la vie est un cycle nourri autant par le jour que par la nuit. En une cinquantaine d’années, l’homme a bouleversé cette alternance naturelle du jour et de la nuit en développant de manière anarchique et disproportionnée l’éclairage artificiel extérieur. 
La quantité globale de lumière émise la nuit n'a pas cessé d'augmenter depuis quelques décennies. 
L’ANPCEN s'attache à expliquer et à prévenir l'ensemble des effets des éclairages extérieurs nocturnes non adaptés. Elle a adopté une approche globale et transversale afin d'éviter l'incohérence de certaines approches sectorielles, comme par exemple ne raisonner qu'en termes d'économies d'énergie en oubliant les effets sur la biodiversité ou les effets sur le sommeil et la santé. Ce qui peut conduire à des décisions contreproductives. Notre association se donne donc pour objectif la convergence et la cohérence des solutions proposées pour améliorer la situation actuelle et limiter collectivement la quantité globale de lumière émise la nuit.
« La Vie a besoin de la Nuit, la Nuit a besoin de nous »

 

A suivre...

 

15/09/2014

Retour haut de page

 

Restauration

Remise du chantioer désamiantage. De gauche à droite : Sonia Gauthie (Airclean Pro) - Marion Fonck (Directrice des services techniques) - Mme Gomes (Airclean Pro)

 

Restauration

Confinement des zones de chantier

Désamiantage de l'Espace loisirs : opération réussie.

 

Un diagnostic amiante avait été réalisé à l'Espace loisirs en vue des travaux de démolition du bâtiment. Celui-ci avait révélé la présence d'amiante dans les colles utilisées pour les faïences murales et certains revêtements de sols.

La commune  a fait appel à la société Airclean Pro de Perrecy-les-Forges pour réaliser le désamiantage. L'opération a pris 15 jours, dont seulement une journée pour la récupération proprement dite des colles. En effet, pour assurer la sécurité de ses salariés, l'entreprise Airclean Pro procède à un confinement des zones à traiter, des analyses de l'air et pose des extracteurs permettant de purifier l'air dans lequel les ouvriers interviennent. Ces opérations sont longues mais nécessaires.

Les déchets sont entreposés à la société SAVAC à Montceau-les-Mines avant de partir en traitement sur le site de la SITA près de Dijon.

Les travaux se sont bien déroulés et à partir de ce lundi 15 septembre, les gros travaux de démolition des bâtiments pourront débuter.

 

A suivre...

 

Restauration

Les revêtements de sols ont été déposés et la colle contenant de l'amiante intégralement retirée.

 

 

 

 

 

 

 

12/09/2014

Retour haut de page

 

Restauration

Restauration scolaire : ce qui change.

Le restaurant pour les maternelles change de lieu.

En raison des travaux de rénovation de l'Espace loisirs, le restaurant maternel est déplacé à l'ancienne crèche rue de Saint-Bérain.

Les enfants y sont conduit en bus. Ce service est mis gratuitement à la disposition des enfants par la municipalité.

 

Facturation au mois et paiement en ligne.

Afin de simplifier les démarches, le réglement des repas s'effectue dorénavent par chèque, numéraire ou par paiement en ligne sur le site sécurisé du trésor public.

Les factures sont établies en fonction de la présence des enfants. Un tarif unique est appliqué : 3,40 € (primaire ou maternel).

En ce qui concerne le paiement en ligne, il suffit de cliquer sur ce lien (Pour payer en ligne sa facture de restauration) et de se laisser guider. Vous trouverez toutes les informations sur la facture que vous recevrez début octobre.

 

02/09/2014

Retour haut de page

 

Bibliothèque

Accueil périscolaire dès

le 2 septembre

Des changements dûs à la fermeture de l'Espace Loisirs

L'accueil des enfants s'effectue le matin de 7h30 à 8h20 et le soir de 16h30 à 18h30.

Le but est de permettre aux parents qui travaillent de disposer d'un moyen de garde avant et après l'école.

Pour être pris en charge par le personnel municipal, les enfants doivent être inscrits dans une école de la commune.

 

Le matin : l'accueil s'effectue dans l'école que fréquentent les enfants.

Aux Baudras, à l'école maternelle Sembat et à l'école Liberté pour les enfants fréquentant l'école Ferry et Liberté.

Les enfants devront avoir pris leur petit-déjeuner ou venir avec de quoi se nourrir.

Le soir pour les maternelles : l'accueil se fait aux Baudras du lundi au vendredi pour les enfants scolarisés dans cette école et à l'ancienne crèche (rue de Saint-Bérain) pour les enfants de l'école maternelle Sembat.

Le soir pour les primaires : l'accueil se fait à la salle du périscolaire des Baudras. Pour les élèves des écoles du Bourg les lundis l'accueil est à la bibliothèque, les mardis, les jeudis et les vendredis à la salle polyvalente de l'école Liberté. Le goûter est fourni à chaque enfant.

Inscription préalable et obligatoire. Elle se fera au secrétariat de l'Espace loisirs situé à la Trèche le temps des travaux.

 

01/09/2014

Retour haut de page

 

Bibliothèque

 

La bibliothèque se dote d'un nouveau service

Dorénavant, la bibliothèque propose un catalogue en ligne de son fonds de livres. Pour accéder au portail vous devez simplement taper sur votre ordinateur :  Sanvignes.opac3d.fr. Si vous êtes abonné, vous pouvez créer votre compte et avoir accès à vos prêts et réserver vos ouvrages en ligne. A la bibliothèque, deux ordinateurs OPAC sont à la disposition des lecteurs pour une consultation sur place.

 

30/08/2014

Retour haut de page

 

Alerte

Des sanitaires flambant neufs à l'école des Baudras.

(de gauche à droite sur la photo : Jean-Philippe Rebet, Christian Lhote, Jean-Claude Lagrange, Guy Boguet, Emmanuel Pichard, Stéphanie Perrodin, Christian Defachelle, Marion Fonck)

travaux_avant

Avant (juillet 2013)

Impasse Pierre Vaux

Impasse Pierre Vaux

Espace Loisirs

Espace Loisirs

Espace Loisirs

Le point travaux de l'été

Les élus municipaux ont parcouru la commune afin de visiter les chantiers de l’été et vérifier l' état d’avancement des travaux .

Pendant les vacances scolaires, la période est idéale pour opérer des travaux dans les écoles.

L’école primaire Liberté a subi une réfection de toiture pour un montant de 18 500 € . Les travaux devraient se terminer à la fin de la semaine. (voir article dans l'info en plus)

 

À l’école maternelle des Baudras, le nouveau bloc sanitaire est désormais accessible aux utilisateurs à mobilité réduite.

La réception des travaux devrait avoir lieu à la fin de la semaine. Le montant des travaux s’est élevé à 75 000 €.

Le déploiement informatique de l’école maternelle Sembat et l’école élémentaire des Baudras est prévu pour un montant de 13000 €.

 

Des travaux de toitures sont aussi en cours avec notamment une reprise des débords de toits de la conciergerie de la piscine pour un montant de 9 200 €, la création d’une sur-couverture en tôle acier laquée sur les garages de la cantine pour 10 500 €.

 

Côté voierie, un enrobé a été réalisé impasse Pierre Vaux avec la création d’accotements en bicouche pour un montant de 19 000 €.


D’autres travaux de voirie sont programmés : prolongement en enduit de l’impasse de la Bussière pour  1 241.25 €, prolongement de la voie d’accès aux garages de l’opac pour un montant de 1 857.50 €, élargissement et enduit d’entretien chemin du Sourillot pour moitié avec Ciry-le- Noble à hauteur de 7 930 €.

 

De nombreux travaux sont ou seront en cours sur la commune. Ils sont réalisés en partie par des entreprises, mais pas seulement puisque l’ensemble des agents municipaux s’activent pour remettre en état, entretenir, vérifier les installations… avant la rentrée.


Ainsi, les équipes des services techniques préparent le déménagement de l’Espace loisirs : des travaux sont réalisés à l’ancienne crèche qui accueillera la restauration maternelle. A la trèche, des travaux d’aménagement sont en cours puisque le domaine hébergera fin août l’administration de l’Espace loisirs ainsi que les activités des clubs.


L’an passé, un programme de rénovation des aires de jeux avait débuté, il se termine cette année avec le square Passy et la cours de l’école maternelle Marcel Sembat.

 

 

 

L’Espace loisirs sera sans doute le plus gros dossier "travaux" du mandat. La démolition débutera au 1er septembre par le désamiantage. Les travaux devraient durer 18 mois. La partie restauration maternelle devrait être livrée pour septembre 2015.

Le montant total des travaux après consultation est fixé à 1 221 330.59€ . (Montant inférieur aux prévisions budgétaires)

 

 

 

 

 

30/08/2014

 

Retour haut de page

 

Du 15 messidor an VIII à la

Ve République

 

Le groupe « explorateurs d’archives » est composé de huit personnes,             acteurs engagés dans la vie publique de Sanvignes.

Depuis plusieurs années, ils ont entrepris un travail original s’appuyant sur la lecture des 4288 pages de registres municipaux de la commune depuis le début de leur existence le 04 juillet 1800.
Le fruit de leurs recherches est la publication d’un mémoire de 260 pages intitulé :

La commune de Sanvignes à travers les délibérations du conseil municipal : «Du 15 messidor an VIII à la Ve République».

Le groupe a voulu relater les différents aspects de la vie de la municipalité  : la genèse de la commune, les maires et conseils municipaux, les finances locales, l’aménagement du territoire, l’école publique et la solidarité au quotidien.

L'ouvrage est visible à la bibliothèque.

Si vous souhaitez en acquérir un, adressez-vous à Alain Gautreau au 06 22 28 42 57 ou laissez vos coordonnées à la bibliothèque. L'ouvrage est vendu au prix de 29 €.

 

04/07/2014

 

Retour haut de page

 

TNT

Installation du CCAS

Cette instance « centre communal d’action sociale » existe  dans chaque commune quelle que soit sa taille.

Elle est installée pour la durée du mandat .

Elle est gérée par un conseil d'administration qui détermine les orientations et les priorités de la politique sociale locale.
Le CCAS est présidé de plein droit par le maire de la commune. Son conseil d'administration est constitué paritairement d'élus locaux désignés par le conseil municipal et de personnes qualifiées dans le secteur de l'action sociale, nommées par le maire.

On compte parmi celles-ci un représentant des associations familiales, un représentant des associations de personnes handicapées, un représentant des associations de retraités et de personnes âgées, et un représentant des associations oeuvrant dans le domaine de la lutte contre l'exclusion.
Le CCAS anime des actions de prévention et de développement social dans la commune en liaison avec les institutions publiques et privées. Il est de ce fait l’outil principal de l'action sociale. A ce titre, il développe différentes activités et missions légales ou facultatives, directement orientées vers les populations concernées.

Ainsi le CCAS :
- apporte son soutien technique et financier à des actions sociales d'intérêt communal : groupe cuisine , groupe familles ;
- participe à l'instruction des demandes d'aide sociale légale (aide médicale, RSA, aide aux personnes âgées...) et les transmet aux autorités décisionnelles compétentes telles que le conseil général, la préfecture ou les organismes de sécurité sociale ;
- intervient également dans l'aide sociale facultative qui constitue souvent l'essentiel de la politique sociale de la commune : secours d'urgence, colis alimentaires, tickets dépannages, etc ;


Le traitement de la pauvreté et l'aide aux personnes en difficulté ne datent pas d'hier. De la charité chrétienne aux bureaux de bienfaisance, jusqu'aux bureaux d'aide sociale, l'action sociale s'est progressivement organisée.  Depuis le 6 janvier 1986, ce sont les CCAS qui aident et soutiennent les plus défavorisés. Ils sont le moyen privilégié par lequel la solidarité publique, nationale et locale peut réellement s'exercer.
A Sanvignes, le budget annuel du CCAS s’élève à  25 418 euros.

 

12/06/2014

Retour haut de page

 

TNT

Déploiement des 6 nouvelles chaînes TNT HD 
La diffusion de ces 6 nouvelles chaines par voie hertzienne (antenne râteau)

débutera en Saône-et-Loire le 10 juin prochain.

Les personnes concernées par ce mode de réception devront lancer une nouvelle recherche des chaînes pour les mettre en mémoire. Cette opération permettra de retrouver les chaînes actuelles et de recevoir les 6 nouvelles chaines.

Pour en savoir plus : consultez le site www.csa.fr


05/06/2014

Retour haut de page

 

Vigilance commerce : Sanvignes adhère

 

A l'instar de Mr Pascal TANGUY buraliste de la rue Léon Blum, tous les commerçants de Sanvignes ont répondu favorablement à l'appel du commissariat de police pour adhérer au système "Vigilance commerce".

Kevin Maujean a fait le tour des boutiques de Sanvignes pour présenter le dispositif et distribuer les fiches d'inscription.

Cette action vise à apporter une réponse aux préoccupations des commerçants face à la recrudescence des actes de délinquance. Le principe consiste à informer les commerçants adhérant au dispositif « Vigilance Commerce » des actes de délinquance qui sont commis localement, afin que ceux-ci redoublent de vigilance. Pour cela, le centre opérationnel de la gendarmerie émet un SMS d’alerte à destination des téléphones portables des commerçants.

Les commerçants peuvent également signaler, en passant par le 17, les faits qui méritent une alerte.

Pascal TANGUY qui reçoit dans son magasin en moyenne 300 clients par jour, salue cette initiative qui apporte un sentiment de sécurité et permet d'être plus vigilant.

 

19/05/2014

Retour haut de page

 

centre de loisirs

Centre de loisirs : les présentations

Samedi 10 mai, les animateurs du centre de loisirs pour les vacances d'été étaient réunis pour une journée de travail. Thomas Fourrier adjoint à la jeunesse et Viviane Perrin conseillère déléguée à la petite enfance ont saisi l'occasion pour se présenter à l'ensemble de l'équipe.

Thomas Fourrier et Viviane ont tenu à leur souhaiter bon courage pour cet été. Ils ont souligné l'importance de leur mission.

Ils ont insisté sur la sécurité des enfants et l'obligation d'un bon travail en équipe.

Les animateurs ont quant à eux présenté le programme des réjouissances de l'été.

Le centre de loisirs fonctionnera 4 semaines en juillet à partir du 7 et 3 semaines en août jusqu'au 22 (la dernière semaine étant consacrée au déménagement de l'Espace loisirs);

13 animateurs et deux directrices officieront durant ces 7 semaines. Au programme en juillet : sécurité routière, sport, prévention des risques, nature/environnement. En aout : les animaux de la ferme, l'imprimerie, l'Europe, le monde des fées et manger/bouger. Des sorties ponctueront chaque thème (Sagy, musée de l'imprimerie à Louhans, Parc des Combes, lac des Sapins...)

3 mini-camps seront organisés en juillet.

Le centre aura une capacité d'accueil de 24 enfants, 16 petits et 12 ados.


12/05/2014

 

Retour haut de page

 

Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat (OPAH) de la Communauté

 

La Communauté Creusot-Montceau a signé le 17 octobre dernier une convention avec l'Etat, l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH) et le conseil général ayant pour but d'aider les propriétaires bailleurs ou occupants, à réaliser des travaux de réhabilitation dans leurs logements.

Les objectifs sont de :

- lutter contre la précarité énergétique

- lutter contre l'habitat dégradé, voire indigne

- adapter les logements au vieillissement ou à l'handicap

- lutter contre la vacance des logements

- développer une offre de logements locatifs à loyers sociaux dans le parc locatif privé

- reconquérir certains ilôts urbains à l'habitat ancien et dégradé.

 

Afin de renseigner aux mieux les personnes intéressées et de les accompagner dans leurs démarches, des permanences régulières sont mises en place à Montceau-les-Mines tous les 3ème mercredis de chaque mois de 14h à 16h30 dans les locaux CAUE, 6 quai Jules Chagot.

 

Une permancence aura lieu à Sanvignes :

Le lundi 10 février de 14h15 à 16h

 

Vous pouvez appeler également le numéro vert : 0.800.880.531 ou envoyer un mail à contact@hdcentreest.fr


20/01/2014

 

Retour haut de page

 

Près du stade Saint-Amédée

Je nettoie, tu nettoies, il nettoie….nous nettoyons !

 

Chaque année, l’action « Nettoyons la nature » est mise en place au niveau national pour sensibiliser la population à l’environnement et son respect. Elle se déroulera cette année les 26, 27 et 28 septembre 2014 partout en France.

Pour les centres Leclerc, à l’initiative de ce projet, « l’idée est de changer les comportements en sensibilisant le grand public à la gestion de leurs déchets et en mettant en place des structures et des actions pour favoriser et encourager l’adoption de réflexes verts ».

A Sanvignes, les élèves des écoles et du collège participent tous les ans à cette opération écocitoyenne.

Pour l’édition 2014, un appel est donc lancé à tous les Sanvignards intéressés par la démarche, qui souhaiteraient dans leur quartier ou sur leur site préféré participer à l’opération. Il suffit de contacter l'Espace loisirs, de donner le jour et le lieu du nettoyage et des outils (t-shirt, gants, sacs...) seront distribués.

A l’issue de l’opération, un verre de l’amitié sera offert à tous les participants.

Pour que les générations futures reçoivent une planète propre et saine, soyons nombreux à nous mobiliser !

 

D'autre part, la commune de Sanvignes a décidé de mettre en place une campagne de sensibilisation. De plus en plus fréquemment on trouve dans les parcs et espaces verts de la ville de nombreux déchets, notamment des tessons de bouteilles.

Il est urgent de faire prendre conscience aux auteurs de ces incivilités que leur comportement peut entrainer des accidents plus ou moins graves.

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour haut de page

 

Les personnes ressources : dans tous les quartiers de la commune

Mis en place dans le cadre du Projet Familial et Social, signé avec la CAF, le groupe des Personnes Ressources constitue un véritable outil de démocratie participative et de création de lien social à destination des personnes âgées de la commune.

 

Qui sont-elles ?

Ce sont des bénévoles, le plus souvent membres du milieu associatif, personnalités reconnues pour leur dévouement, leur capacité d’écoute et de dialogue, et qui côtoient régulièrement des personnes âgées, mais aussi de simples citoyens qui ont choisi de s’impliquer dans la réflexion et mise en œuvre d’actions en faveur de ce public.

 

Les missions des Personnes Ressources

Leur « mission » est d’être à l’écoute des difficultés que peuvent rencontrer les personnes âgées et/ou isolées, de recenser leurs besoins en recoupant les informations glanées au cours des relations de voisinage qu’elles peuvent établir.

Elles se chargent d’apporter les informations utiles sur les dispositifs d’aide et de diriger les personnes vers les services compétents.

Elles s’efforcent de rompre l’isolement par communication d’infos utiles, des incitations à participer à la vie communale.

Le groupe participe activement à l’élaboration du programme de la Semaine Bleue et à sa mise en oeuvre.

 

Faire appel à une Personne Ressource : pourquoi faire ?

- Vous avez une difficulté dans votre vie quotidienne

- Vous avez besoin d’une aide ponctuelle

- Vous avez une question relative à votre situation

- Vous avez besoin d’un conseil

- Vous voulez vous mettre en relation avec un service compétent

- Vous voulez quelqu’un à qui parler

- Vous voulez rompre votre isolement et partager un moment agréable par une visite

- Vous voulez vous rendre à un spectacle, une cérémonie, une animation …

- Vous voulez faire une course

- Vous avez une idée à suggérer

- Vous voulez partager un savoir-faire, une expérience

 

Alors, faites appel à l’une des Personnes Ressources de votre quartier

Cliquez ici pour connaitre les personnes ressources de votre quartier.

 

 

 

Retour haut de page