Bienvenue sur le site officiel de Sanvignes

Les services techniques de la commune ont installé au rond-point Proudhon un soutien-gorge géant réalisé par l’association Tricot plaisir.

Les membres lancent au défit la population de savoir combien il aura fallu de carrés de laine pour réaliser cette œuvre. Pour donner vos réponses, c’est simple, une grille sera à votre disposition lors des différentes activités proposées dans le cadre d’octobre rose.

A noter que l’association sera présente au parc Maugrand ce dimanche 2 octobre pour vendre des bandeaux de tête que les bénévoles ont réalisés. Et s’il en reste, vous pourrez en acheter lors des ateliers tricot le jeudi après-midi à la résidence Louis Veillaud. L’argent récolté sera ensuite reversé en totalité au profit de la ligue contre le cancer.

Pour rappel, les ctions programmées sont nombreuses et les associations mobilisées :

 

octrsesanvigneagit2022

Il aura présidé l’Harmonie « Le réveil social des Travailleurs » pendant près de trente ans, c’est d’ailleurs sous sa présidence que celle-ci se classa en division excellence A, reconnue alors comme une formation musicale de grande valeur.

Après toutes ces années à l’Harmonie, Fernand a continué d’animer la commune avec la chorale de l’Espace lors de manifestations diverses comme la fête de l’amicale Beauséjour où les après-midis musicaux de la résidence Louis Veillaud.

Personnalité attachante, on se souviendra de Fernand comme d’une personne altruiste, dynamique, le sourire aux lèvres à chaque rencontre.

A toute sa famille, la municipalité et l’ensemble du personnel municipal présentent ses condoléances.

 (Fernand DESBOIS : premier homme en partant de la droite)

Elles pourraient bien être à vous !

Ce trousseau a été retrouvé sur le parking rue Bellevue.

Si vous en êtes le propriétaire, elles vous attendent en mairie.

 

Le Tennis Club de Sanvignes a fêté ses 50 ans le 11 septembre dernier par une belle journée ensoleillée. C’est avec une grande fierté, que les membres ont accueilli un ancien joueur professionnel d'une très grande gentillesse : Guillaume RUFIN, 32 ans, 81e mondial en 2013 et n°13 des Français. Il a joué à Roland Garros, Wimbledon, l'Open d'Australie, l'US OPEN. C’est malheureusement à la suite d’une blessure qu’il a dû arrêter sa carrière.

Ce qui ne l’a pas empêché de jouer avec chaque licencié du tennis club Sanvignes âgés entre 10 et 20 ans. Un bon moment d'échange très apprécié.

Les licenciés ont ensuite pu lui poser des questions sur sa carrière :

1.A quel âge as -tu commencé et dans quel club ?

Je regardais mon frère jouer au tennis et j’ai commencé vers 8ans au club de Mâcon et je naviguais aussi avec le club de Charnay les Mâcon

2.Quels étaient tes rituels d’avant match ?

La veille je me couchais tôt pour faire une bonne nuit, avant le match (kiné 30min, échauffement physique 30min, tennis 30min), si l’horaire du match était 13H, je mangeais juste quelques fruits.

3.Est-ce que tu avais une équipe qui te suivait sur les tournois ?

Oui tous les joueurs ont un staff :au minimum son entraîneur et son kiné car le kiné est presque aussi important que l’entraîneur.

Pour les tous meilleurs ils ont aussi leur agent, leur préparateur physique…

4.Quel est ton meilleur souvenir dans ta carrière ?

Je crois que c’est mon match contre Gaël Monfils à Roland Garros, sur le central. On joue pour vivre des moments comme celui-là, c’était assez incroyable avec l’ambiance.

Il y a également mon 1er tour à Roland où j’étais dans les 600 ème et que j’ai battu l’argentin Schwank qui était lui dans le top 100.

5.Quel est ton meilleur pote sur le circuit ?

Je m’entendais très bien avec Gilles Simon car c’est un garçon  très intéressant, assez drôle, et très  intelligent sur le court avec qui j’ai déjà joué en double et on s’entendait très bien.

6.Quel était ton idole et est-ce que tu l’a déjà rencontré ?

C’était Marat Saffin car il était toujours surprenant sur le court. J’ai joué avec lui à Roland Garros, on a fait un échauffement ensemble, il est très très sympa et rigolo.

7.Est-ce que tu as déjà joué avec Nadal, Djoko et Federer et si oui qui est le plus sympa ?

Oui j’ai joué avec les 3, après celui que j’ai le plus côtoyé c’est Nadal comme j’allais souvent jouer en Amérique du Sud sur terre battue et il était très sympa. Federer et Djokovic sont aussi très sympa mais je les connais moins.

8.Est-ce qu’il y a une bonne ambiance entre les joueurs français ?

L’ambiance est plutôt bonne, même s’il y avait une rivalité entre Monfils, Tsonga, Gasquet, Simon, l’entente était très bonne avec un bon état d’esprit.

9.Pourquoi as-tu arrêté ta carrière si jeune ?

J’ai arrêté j’avais 25ans, c’était tôt et dur car tout le monde me disait de continuer mais j’ai eu beaucoup de blessures (opération d’une hanche à 19ans, l’autre à 21ans) et 6 lésions abdominales à répétition. C’est 2 mois d’arrêt à chaque fois donc au bout d’un moment j’en avais un peu marre de faire les hauts, les bas, de la rééducation. Au bout d’un moment j’avais perdu un peu l’envie de jouer.

10.Est-ce que tu as fait des études ?

Oui c’est quelque chose que je voulais absolument faire après ma carrière. Déjà avant de me lancer complètement dans le tennis j’ai obtenu mon bac. Après ma carrière j’ai fait 1 année de STAPS et 4 années d’école de kiné. Je trouve que c’est très important de savoir faire autre chose pour la suite .

11.A partir de quel classement as-tu vécu du tennis ?

Les sommes ont encore augmenté actuellement mais je dirais qu’à partir de la 120ème place mondiale on vit très confortablement.

12.Quelle expérience tires -tu de ta carrière et quels conseils nous donnerais-tu ?

C’est une super expérience, ça permet de voir beaucoup de choses, on voyage beaucoup .D’un point de vu sportif on joue contre les meilleurs du monde, sur les plus grands courts, c’est assez incroyable. Le conseil que je peux vous donner c’est de vous faire plaisir, d’avoir envie de jouer. Si on a la motivation, l’envie de jouer ,cela permet beaucoup de chose.

13.Est-ce que tu serais prêt à revenir à Sanvignes pour faire un match d’exhibition avec un ancien joueur ?

Ça peut s’organiser, ça serait rigolo mais il faudrait que je m’entraîne afin que je ne sois pas ridicule car mes copains qui sont encore sur le circuit me mettraient la misère. Mais oui oui ça pourrait s’organiser avec un peu de temps.

Madame Perrine PERNON, Présidente du TCSanvignes, Monsieur Jean Claude LAGRANGE, maire de SANVIGNES-LES-MINES, Madame Josiane CORNELOUP, députée, Madame Valérie ROUSSEL, présidente du Comité de Saône et Loire de Tennis ont pris la parole pour honorer cette journée. Monsieur Georges BOUËT ancien président du TCS, a également pris la parole pour souligner la bonne ambiance dans ce club et l'importance des bénévoles qui sont toujours présents.

Après les discours officiels, la journée s’est prolongée dans la convivialité.

Le TCS tient à remercier l’ensemble de ses sponsors.50ans2

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris