Bienvenue sur le site officiel de Sanvignes

JC Lagrange web

Jean-Claude LAGRANGE
Maire - Conseiller délégué à la Communauté - Vice Président de la région Bourgogne - Franche-Comté en charge du développement économique, de la nouvelle croissance et de l'emploi

 

Ce mercredi 27 mai à 20h a eu lieu le conseil municipal d'installation du maire et des adjoints.

Jean-Claude Lagrange a été élu à l'unanmité et démarre son cinquième mandat.

Les adjoints ont été également élus à l'unanimité :

Viviane PERRINViviane Perrin web
1ère adjointe Délégation générale
en charge des Finances -
Ressources humaines - Administration
générale - Associations non sportives

Thomas FOURRIERThomas Fourrier web
2ème adjoint en charge de la solidarité -
Famille - Handicap - CCAS

 

 

Anne SEVIN
Anne Sevin web 3ème adjointe en charge de Projet de ville -
Urbanisme - Habitat -
Développement du territoire

 

Christian DEFACHELLE
Christian Defachelle web
4ème adjoint en charge de Patrimoine
communal - Territorialisation CUCM
Travaux – Espaces verts

 

Nicole GRANDO
Nicole Grando web
5ème adjointe en charge de
Affaires scolaires -
Restauration

 

Emmanuel PICHARD
Emmanuel Pichard web
6ème adjoint en charge de Ruralité -
Commerce - Artisanat -
Tranquillité publique

 

 

Tatiana RICHARD-PERROT
Tatiana Richard Perrot web
7ème adjointe en charge de
Développement durable
Démocratie participative –
Innovation sociétale -
Communication

 

Fabrice GRAS
Fabrice Gras web
8ème adjoint en charge de Sports -
Associations sportives –
Insertion emploi des jeunes

 

 

Des conseillers délégués ont été désignés :

Marie ROUSSEAU
Marie Rousseau web
Conseillère déléguée à
la culture jeunesse
Claire BRUNEL
Claire Brunel web

Conseillère déléguée à
l’Animation - Culture
Valérie DOUHARD
Valerie Douhard web
Conseillère déléguée à
la Petite enfance – Enfance - Loisirs
Pascal TREUILLET
Pascal Treuillet web
Conseiller délégué à
à la Sécurité du quotidien –
Voisins vigilants

Blandine GILLOT
Blandine Gillot web
Conseillère déléguée aux
Personne âgées

 

 

Les conseillers et conseillères municipaux

Annie CARNOT
Annie Carnot web
Armando DE ABREU
Armando De Abreu web
Didier PAQUAUX
Didier Paquaux web
François WACKENHEIM
Francois Wackenheim web
Françoise ZAREBA
Francoise Zareba web
Catherine FRERE
Catherine Frere web
Jacky JATOCHA
Jacky Jatocha web
Dominique LABAUNE
Dominique Labaune web
Arnaud LOCTIN
Arnaud Loctin web
Lionel MARTIN
Lionel Martin web
Mélanie MAES
Melanie Maes web
Virginie PRIET
Virginie Priet web
Arnaud ANDRE
Arnaud Andre web
   

Rôle du Maire

Il est à la fois agent de l’État et agent de la commune en tant que collectivité territoriale.

  • Sous l’autorité du préfet, il assure la publication des lois et règlements, l’organisation des élections, la légalisation des signatures. Il est également officier d’état civil et officier de police judiciaire sous l’autorité du procureur de la république.
  • Il est chargé de l’exécution des décisions du conseil municipal et agit sous contrôle de ce dernier. Ses missions consistent à représenter la commune en justice, passer les marchés, signer des contrats, préparer le budget, gérer le patrimoine.
  • Il est également le responsable de l’administration communale, supérieur hiérarchique des agents de la commune et dispose d’un pouvoir d’organisation des services.

 

Les nouveaux pouvoirs du maire

Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007

Une des principales innovations de la loi sur la prévention de la délinquance est le renforcement des pouvoirs des communes.

Le maire se voit confier quatre moyens d’action.

Rappel à l’ordre

Un ado a saccagé les plates-bandes du jardin, il a tagué un banc ? Jusqu’à présent, le seul moyen légal pour le sanctionner était de porter plainte et de faire intervenir la police ou la gendarmerie. Face aux petites infractions qui nécessitent une mesure plus éducative que répressive, le maire dispose d’un pouvoir de « rappel à l’ordre ». Qu’il soit mineur ou majeur, il pourra convoquer l’auteur des faits avec sa famille pour une sévère mise en garde et lui proposer une solution pour qu’il répare les dégâts. Par exemple nettoyer son tag ou changer ce qu’il a dégradé.

A noter :

Face à un vol ou à une agression, la police reste compétente.

Suspension des allocations familiales

A la suite d’un rappel à l’ordre, l’ado continue à troubler la vie de la commune ? Si aucune sanction éducative ne permet de le canaliser, le maire peut demander, conjointement avec la caisse d’allocations familiales, la mise sous tutelle des prestations familiales versées aux parents. En pratique, cela revient à différer le versement des allocations jusqu’à ce que la situation rentre dans l’ordre et d’impliquer les parents.

A noter

La loi permet au maire de demander en urgence, à la place du préfet, l’internement d’office de personnes jugées démentes.

Surveillance de la commune

Le maire a accès à toutes les informations dont il a besoin pour gérer et prévenir les difficultés rencontrées par ses administrés. Il peut même, s’il le juge opportun, créer un fichier de l’assiduité des élèves de sa commune. Les directeurs d’établissement doivent lui signaler les absences, les exclusions, ainsi que les écoliers ou les collégiens qui quittent un établissement en cours d’année. La police ou la gendarmerie devront également tenir informée la commune de tous les troubles survenus sur son territoire.

Chef d’orchestre

Afin de coordonner la prévention de la délinquance, les communes de plus de 10 000 habitants ainsi que celles comptant une zone urbaine sensible devront créer un conseil local de sécurité et de prévention. Ce conseil réunit le procureur de la République, les élus, la police ou la gendarmerie, un représentant de l’Education nationale ainsi que les services sociaux. Son but ? Développer une politique locale de prévention de l’insécurité.

A noter

Autre nouveauté, le maire peut aussi mettre en place un conseil des droits et des devoirs des familles. Cette instance est destinée à accompagner les familles en difficulté dans leur mission éducative.

 

Rôle des adjoints

La loi du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales autorise le maire à subdéléguer, à un adjoint ou un conseiller municipal, les attributions qui lui ont été confiées par délégation.
Le nombre d’adjoints ne peut être supérieur à 30% de l’effectif du conseil municipal.
Le Maire, ainsi que la loi le lui permet, a choisi de déléguer une partie de ses attributions à 6 adjoints.

 

Le bureau municipal

Organe exécutif de la mairie, il est composé du Maire, des adjoints et conseillers délégués. Il se réunit régulièrement, avec la présence du Directeur Général et de responsables de services.

 

Rôle des conseillers délégués

Toujours dans le cadre de la loi relative aux libertés et responsabilités locales, le maire peut déléguer, à un adjoint ou un conseiller municipal, les attributions qui lui ont été confiées par délégation.
En plus des délégations des 6 adjoints, 6 conseillers ont donc des délégations spécifiques

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris